Hommage à Alain Beaulieu

     Le 25 janvier dernier, Alain Beaulieu, de Rivière-Madeleine en Haute-Gaspésie, est décédé. Il a joué un rôle important quant au développement de la pêche sportive du saumon dans la rivière Madeleine. Voici un hommage rendu par son ami :

     Ici, à Rivière-Madeleine, ça prenait un homme comme Alain ! Toujours prêt à aider et à dépanner tout le monde du village. Une chance qu’Alain était là pour prêter un bateau, un banc de scie ou une canne à mouche, ces articles qu’il avait dans son magasin général qu’il a tenu une grande partie de sa vie.

     Depuis les débuts de la Zec de la rivière Madeleine, Alain a toujours travaillé avec acharnement et donné du temps précieux pour améliorer celle-ci, de même que pour bien d’autres organismes, tels que l’Association Touristique, au site du phare et de la Marina.

     C’est lui qui m’a initié et donné cette passion pour la pêche au saumon lorsque la rivière Madeleine a été ouverte au public pour la pêche. Je lui en serai toujours reconnaissant, car aujourd’hui je suis guide sur cette rivière que j’adore.

     Tous les jours, le long de cette rivière, je me rappellerai plusieurs anecdotes colorées sur les moments qu’on a vécus ensemble à la pêche. Ces histoires qu’Alain saurait vous raconter mieux que moi, car tout le monde sait que ses histoires, il les racontait comme personne, car elles étaient bien souvent un brin améliorées.

     Chasseur hors pair, c’est l’automne passé qu’il a abattu son dernier orignal à l’arbalète, à notre camp de chasse du Lac Castor, que l’on a construit ensemble en hiver 1986. Je peux vous dire que j’étais très heureux pour lui, sachant que c’était probablement sa dernière chasse.

     J’espère Alain, comme tu disais que : « Tu t’es trouvé de beaux trous de chasse et de belles fosses à saumons là-haut », comme la fosse Bébé où on a eu tellement de plaisir ensemble !

Références

» Texte et photos : Jean Poitras
» Saumons illimités Été 2013.
PrécédentPage 1 sur 29