La Pêche dans l'Bon Vieux Temps

par Gérard Bilodeau

     Samedi, le 29 mars 1980. Je suis à Toronto, au Fly Fishing Forum organisé par le « Izaac Walton Fly Fisherman's Club ». J'ai passé la journée à écouter des conférences sur la pêche à la mouche. Je profite de cette fin de journée pour flâner dans le hall principal où de nombreux exposants ont installé leur stand.

La pêche dans l'bon vieux temps
     Une table placée le long du corridor attire mon attention car des livres usagés y ont été déposés avec la mention « For Sale ». Je les examine attentivement un à un lorsqu'un titre attire mon attention : « A Trout and Salmon Fisherman for Seventy-five Years » par Edward R. Hewitt. Je connais ce livre de réputation. C'est un classique de la pêche du saumon et de la pêche de la truite. Je n'en reviens pas de tenir dans mes mains un livre que j'ai cherché pendant des mois auprès de dépositaires spécialisés dans la vente de vieux livres au Canada et aux États-Unis. Le regretté Jean-Paul Dubé m'en avait souvent parlé lors de nos rencontres. 

     Pour cause car le vieil auteur, qui avait près de 80 ans quand il a publié la deuxième édition de son livre, avait, entre autres, fréquenté deux rivières que Jean-Paul affectionnait par-dessus tout : la Patapédia et la Ristigouche. Jean-Paul a même personnellement connu de vieux guides qui ont accompagné Hewitt sur ces rivières. Pour vous donner une idée de la réputation de ce monsieur, il est généralement admis que Hewitt a été le premier pêcheur à capturer le saumon atlantique avec des mouches sèches au Québec, voire dans l'est de l'Amérique du Nord.

     Sans aucune hésitation, je paie les 30 $ demandés par le vendeur et je me rends rapidement à ma chambre d'hôtel afin de me plonger dans la lecture de ce livre. Depuis ce temps, quand la nostalgie de la pêche du saumon me gagne, je me dirige vers ma bibliothèque afin de lire quelques chapitres du livre de Hewitt.

     Hewitt est né en 1866 et commence à pêcher dès l'âge de 5 ans. Son premier livre sur le saumon, Secrets of the Salmon, a été publié en 1922. En 1948, il publie « A Trout and Salmon Fisherman for Seventy-five Years » qui est une édition revue et corrigée de « Secrets of the Salmon et Telling on the Trout » (1926). Les renseignements contenus dans ce livre proviennent d'expériences vécues il y a plus de cent ans, non seulement au Québec, mais aussi un peu partout sur la planète où le saumon fréquente les rivières, sauf en Russie. Mais, à la lecture des chapitres du livre, il est clair que l'auteur a une préférence pour les rivières du bassin de la Ristigouche.

     Comme bien des saumoniers, je raffole des récits de pêche du saumon qui se déroulent « dans l'ancien temps » car cette époque est synonyme d'abondance et de faible pression de pêche. Malgré cela, la pêche n'était pas toujours facile, semble-t-il, surtout de des conditions d'eau basse et chaude (tiens, tiens... c'est encore comme aujourd'hui). J'ai traduit des portions de textes en m'assurant de conserver l'intégrité des informations qu'ils ce tiennent ; je vous rappelle que certains de ces renseignements se « âgés » de près de cent ans. Évide ment, certains passages vous feront sans doute sourire ; en revanche, vous serez parfois surpris de constater justesse et la pertinence de certains renseignements.

     Dans ce numéro de Saumons illimités et dans le prochain, j'ai pensé partager avec vous quelques extraits de ce livre, histoire de vous emmener faire un voyage dans temps. En voici donc un passage.

« Introduction à la pêche du saumon »

     « De tous les types de pêche que j'ai pratiqués peu partout dans le monde, la pêche du saumon m'apparaît la plus fascinante... La pêche du saumon se pratique depuis tellement longtemps avec les mêmes méthodes et habitudes que toute forme d'innovation est vue comme un sacrilège. Comme je si un inventeur par nature et par profession, je fais partie de ceux qui aiment sortir des sentiers battus et qui font des choix de techniques et de méthodes si cela a du sens et surtout si cela me permet de piquer un saumon avec une mouche artificielle... J'ai développé cette approche de la pêche du saumon au cours des quarante dernières années... Je puis dire en toute confiance que, dans n'importe quelle rivière à saumon de l'Atlantique, où l'on peut trouver des rassemblements de saumons dans une fosse, je puis en faire lever et en capturer un bon nombre dans une journée, si je suis assez habile pour faire tomber ma ligne bien droite sur l'eau. J'utilise des méthodes que j'ai mises au point moi-même ; je n'ai jamais lu ou entendu un pêcheur utilisant des nymphes ou des mouches sèches pour capturer des saumons avant que je ne le fasse moi-même. Mes amis Ambrose Monell George La Branche ont partagé avec moi leurs connaissances et leurs expériences. Nous avons passé ensemble de nombreuses saisons à pêcher la rivière Upsalquitch [au Nouveau-Brunswick] et à faire toutes sortes d'essais. »

Références

» Texte & Photos: Gérard Bilodeau.
» Saumons illimités Hiver 2004.